Le papier en tension

La situation actuelle du marché international du papier engendre des difficultés d’approvisionnement. Si nous ne sommes pas encore en situation de pénurie, les délais de livraison sont allongés et les prix sont en hausse. Comment agir au bureau ?

Pour vous essuyer les mains, ne roulez pas vos feuilles en boule : 1 à 2 feuilles utilisées à plat suffisent. Faites le test !

Les bons réflexes pour limiter la consommation de papier

L’UBO en vert, c’est mieux vous le rappelait lors d’un précédent post, il est important de rationaliser sa consommation de papier. À plus forte raison alors que le marché du papier connaît de très fortes tensions. Les bons gestes à adopter :

  • N’imprimez que si nécessaire.
  • Optez pour l’impression en recto verso et en noir et blanc.
  • Optimisez la mise en page de vos documents.
  • Réutilisez les feuilles imprimées recto seul en brouillon sur l’autre face.
  • Utilisez en priorité du papier recyclé ou écolabellisé.

Les papiers d’hygiène

Autres consommables impactés : les papiers d’hygiène, comme l’essuie-mains par exemple.
Là encore, il est possible de mieux consommer. On peut ainsi diminuer drastiquement le nombre de feuilles utilisées pour s’essuyer les mains :

  • Après le rinçage, égouttez vos mains au-dessus du lavabo. Vous enlèverez déjà jusqu’à 40 % des résidus d’eau.
  • Tapotez vos mains avec une ou deux feuilles à plat. Ne les roulez ou ne les pliez pas, cela les rend moins efficaces.

Des bonnes pratiques qui, adoptées par tous au bureau, peuvent contribuer à la maîtrise de la consommation, et donc des dépenses.

Au travail aussi, il est possible d’agir pour l’environnement ! Forte de cette conviction, l’UBO a démarré, en mai 2022, une campagne d’1 an à destination de ses personnels. Cet écogeste est le 6e de la série.

Le saviez-vous ?

Depuis décembre 2021, afin d’économiser les ressources naturelles et l’énergie, et donc de diminuer l’empreinte carbone de notre université, l’UBO a fait le choix du papier recyclé.