Les alternatives à la voiture individuelle

Au travail aussi, il est possible d’agir pour l’environnement ! Forte de cette conviction, l’UBO a démarré, en mai 2022, une campagne d’1 an à destination de ses personnels. Cet écogeste est le 3e de la série.

Plus écologiques, bons pour la santé : ce sont les principaux atouts des modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle. Quelques bonnes raisons d’opter, ne serait-ce que de temps en temps, pour la marche, le vélo ou les transports en commun.

Marche, vélo… plus vite, plus vert !

Selon l’Ademe, les trajets domicile-travail et les déplacements professionnels sont le premier poste d’émission de gaz à effet de serre des activités de bureau ! À pied, un trajet d’1km prend 15 min au maximum.
Les plus pressés préféreront le vélo qui bat tous les records de vitesse (14 km/h), en particulier quand le trafic automobile est dense aux heures de pointe. Peu coûteux, non polluants et silencieux, ces modes de déplacements favorisent également une meilleure santé.
Votre trajet domicile-travail est criblé de dénivelés ? Pas de découragement, le vélo à assistance électrique est peut-être la solution ! Brest métropole propose aux particuliers une aide à l’achat pour l’acquisition de vélos à assistance électrique (VAE), allant jusqu’à 500€ selon le type de VAE et selon des conditions de ressources. Renseignez-vous !

Les transports en commun

Pour un trajet de plus de 6km, les transports en commun sont également avantageux. Ils sont moins coûteux qu’une voiture et moins stressants.
À Brest, la deuxième ligne de tram (ligne B) qui reliera la gare à l’hôpital de la Cavale-Blanche devrait rendre plus accessible encore une grande partie des sites de l’UBO. Certaines zones restant tout de même moins desservies, la voiture peut s’avérer incontournable… Pensez alors au covoiturage !

Le covoiturage : une solution conviviale

Économique, écologique et convivial, le covoiturage présente de nombreux avantages. En effet, en plus d’une économie liée au partage des frais, l’utilisation de ce mode de déplacement permet de réduire le nombre de voitures circulant sur les routes et donc de diminuer la pollution.
Le covoiturage encourage également la communication entre « covoitureurs » et favorise les rencontres et la convivialité. Il donne accès à la mobilité au plus grand nombre, notamment à ceux qui ne possèdent pas de véhicule ou le permis de conduire. Entre atout sociétal, social, économique ou environnemental, le covoiturage est donc un véritable engagement de développement durable !

Et à l’UBO ?

  • La pratique du vélo se développe. De nombreux sites et campus disposent de parkings. À ce jour, les campus brestois bénéficient de 175 attaches vélos, dont 54 couverts. L’objectif d’ici à 2023 : + 150 stationnements.
  • En tant qu’employeur, l’UBO prend en charge la moitié du coût du titre de transport de ses personnels. 185 agents en ont bénéficié en 2021. Les agents qui optent pour le vélo ou le covoiturage peuvent, quant à eux, prétendre au forfait mobilité durable.
  • S’il offre une meilleure conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle, le télétravail est également un levier écologique. En réduisant les déplacements, il permet en effet d’agir directement sur les émissions de gaz à effets de serre et de polluants de l’air. À l’UBO, depuis la rentrée de 2021, 450 personnels bénéficient du dispositif télétravail.