Accueil

Mis en avant

Vous êtes lycéen et vous cherchez des renseignements sur la vie universitaire (cours, examens, débouchés) ?

Vous êtes étudiant à l’UBO et ne savez pas quelle suite donner à vos études ?

Nos témoignages étudiants peuvent vous aider !

Plusieurs étudiants ont répondu à nos questions sur des thèmes précis :

– Le choix de la formation
– Le changement avec le lycée
– Le déroulement des enseignements et des examens
– Les rapports avec les professeurs
– Les débouchés

Ils ont également évoqué leur vie étudiante :

– Leurs activités en dehors des études (loisirs, travail)
– Leur intégration au sein du campus UBO

Cette plateforme est un recueil d’informations ainsi que des témoignages écrits et vidéos pour vous présenter l’université. Ce sont les étudiants qui décrivent eux-mêmes leur quotidien et leur parcours.

Cela vous permet, à vous, lycéens et nouveaux étudiants de vous poser des questions sur la construction de votre propre parcours.

N’hésitez pas à poser des questions en commentaire d’une vidéo ou directement à Cap’Avenir.

Pour des précisions concernant votre orientation, vous pouvez venir dans nos locaux ou prendre rendez-vous avec un conseiller.

Contactez-nous si vous souhaitez participer à ce projet !

Mathieu – 3ème année Licence STAPS – Management du sport

“J’avais quelques problèmes de santé et je me suis dit pourquoi pas me diriger vers le sport pour me renforcer. Je me suis rapidement diriger vers le management du sport en deuxième année, ce que j’aime c’est le pilotage, la gestion et l’organisation d’événements sportifs.”

“J’ai dû prendre mes marques pendant les premiers mois de licence
En L1, il y a beaucoup d’étudiants et les rapports sont plutôt distants, mais après en L2 et L3, le contact se crée plus facilement.”

“Ce qui m’a permis de réussir, c’est anticiper ce que les professeurs attendaient, sinon on est rapidement dépassé. Avec la densité des cours et la charge de travail, il faut vraiment anticiper si on veut y arriver. Si on sait ce qu’on veut faire, il y a possibilités de faire beaucoup de choses à Brest.”

“Il faut faire des choix et se donner les moyens d’y arriver. Il faut avoir des objectifs dès le début.”

Thibault – 3ème année Licence Droit

« Le droit, ça m’a toujours attiré, j’avais dans l’idée de faire avocat quand j’étais plus jeune.

« J’aime défendre des intérêts et des causes »

« Ça permet de comprendre plein de facettes du monde qui nous entoure, des règles…et c’est assez instructif. »

« Il y a un gros changement en arrivant à la fac, on est plus livrer à nous-mêmes. Il faut faire preuve de beaucoup d’autonomie, savoir se gérer. »

« Il faut travailler régulièrement pour ne pas avoir à tout réviser la veille de l’examen. »

« On a un stage de deux semaines mais il faut arriver à le faire pendant les vacances. »

« Le droit administratif, c’est tous ce qui appartient à l’état, aux collectivités, aux mairies, c’est des choses que l’on retrouve dans la vie de tous les jours et c’est intéressant de se demander comment ça fonctionne. »

« Pour les examens, des fois on du temps pour se préparer, des fois les cours se terminent juste avant l’examen, donc il faut être organisé. »

« Après une licence de droit, on peut faire les concours de la fonction publique, mais généralement les étudiants continuent vers un master. Avec un master 1, on peut tenter d’autres concours ou sinon un master 2, il y en a peu qui vont vers un doctorat parce qu’après un master 2 il y a quand même pas mal de débouchés. »

Maëla – 2ème année Licence Economie-Gestion

« J’ai pris cette formation parce qu’elle est généraliste, elle ouvre plein de portes. » J’aimais bien l’économie et ça permet de découvrir de nouvelles choses. »

« J’avais l’habitude de travailler de manière autonome au lycée parce que j’étais interne. Les professeurs nous disaient qu’on aller devoir travailler tout seul, que ça allait être dur, et en fait, si on travailler régulièrement, ça va. » C’est sur que les professeurs vont pas être derrière nous pour nous dire de faire nos devoirs, mais en même temps, c’est agréable de se sentir responsable et d’être autonome. »

« Les professeurs sont très disponibles, ils nous donnent leur adresse-mail, pour pouvoir les contacter si jamais on pas compris quelque chose. » « Ils sont aussi content de pouvoir avoir un échange. »

« Les groupes de TD sont comme au lycée à peu près. » « On m’a dit que c’était mieux à la fac d’avoir un stage. » « On m’a aussi dit que partir avant de faire un stage, c’était mieux. »

Pascal – 1ère année Licence Sciences Sanitaires et Sociales

« Les contenus proposés me plaisaient. »

« Le changement avec le lycée n’a pas été trop brutal, j’ai bien été intégré. » « A partir de l’année prochaine, il va y avoir des TD dans cette filière, ce qui sera plus simple pour l’intégration des personnes dans la fac. » « Il y aura également de plus en plus de dissertation et moins en moins de QCM. »

« On a des professeurs qui sont très à l’écoute, qui nous demande à la fin du cours si ça se passe bien. » « Si il y a des soucis, il y a des délégués qui peuvent faire le lien entre les élèves et les professeurs. » « Si les élèves veulent envoyer un mail à un professeur, ils peuvent passer par l’intermédiaire du délégué. »

« On a énormément de débouchés, on peut accéder à beaucoup de master. » « A la fac, on se sent très bien, on est bien pris en charge par les associations. » « On est mis dans le bain directement et on peut bien s’intégrer dès le début. » « On peut faire aussi des rencontres grâce aux TD. »

Kelly – 2ème année Licence de Droit

« Je suis passionnée par le droit, j’ai envie d’exercer un métier dans la magistrature. »

« C’est comme si on repartait de zéro, ça n’a rien à voir avec les enseignements que l’on a pu connaître avant. On réapprend des choses. » « Les cours sont très bien organisés. »

« Les professeurs sont très sympas, ils sont très ouverts avec les étudiants. Ils viennent vers vous, pour savoir si vous comprenez et savoir où vous en êtes. »

« Le droit, c’est dur mais à la fin, on se rend compte qu’il y a beaucoup de débouchés, on peut devenir journaliste, policier, magistrat, notaire…On aura besoin de vous dans les entreprises, dans des cabinets… »

Françoise – 1ère année Licence de Psychologie

« J’ai toujours aimé le contact avec les autres, j’ai toujours été curieuse de nature, j’ai toujours aimé écouter les histoires des autres. »

« On passe d’une classe de 35 élèves dans une classe à 600 étudiants dans un amphithéâtre, ça peut faire peur, moi ça m’a un peu surprise au début. C’est une organisation différente, on n’est plus contrôlé et on n’est plus surveillé pour aller
en cours. »

« Les professeurs sont disponibles à la fin des cours et ils sont aussi disponibles
par mail. »

« Entre l’idée qu’on se fait du métier et la réalité, des fois, il y a une fossé assez grand. »

« On arrive jeune sur le marché du travail et les gens ont du mal à nous faire confiance. Il faut être mobile, ne pas hésiter à bouger. »

« C’est une période de notre vie, qu’on connaîtra plus, c’est un cadre particulier. Tous les gens que je connaît qui sont sortis de ce cadre regrettent un peu tous les avantages, les sorties organisées… »

« Il faut se lancer, au début ça peut faire peur mais une fois qu’on y est, c’est vraiment chouette. Je connais des gens qui ont arrêté leurs études et ils disent que ça a été un beau moment de leur vie et une fois qu’on en est sorti, on retrouvera plus jamais la même chose. C’est un premier aperçu du monde de l’adulte. »

Juliette – 1ère année PACES

« Je suis intéressée par le domaine de la santé. »

« C’est assez compliqué au début, il faut s’y faire, c’est un rythme à prendre. »
« En PACES, il faut apprendre tous les détails, c’est pas si facile que ça en à l’air. Par semaine, on a 16h de cours, sinon c’est que du travail personnel, les cours c’est limite un temps de pose pendant les révisions. »

« Le rapport avec les professeurs et ce qui change le plus par rapport au lycée. »

« PACES, c’est une année commune aux études de santé, c’est pas une année de médecine, il y a différentes spécialités : médecine, odontologie, kiné, maïeutique, pharmacie. »

« Faire une activité en dehors de la PACES, ça permet de lâcher prise et c’est hyper important. »

« Il faut être bien accompagné parce que c’est compliqué moralement. » « Il faut une hygiène de vie saine pour bien vivre cette année. » « Si vous voulez faire PACES, il faut être motivé, apprendre à avoir confiance en vous et bien dormir. »