Maéva – 1ère année IFSI

« J’aime venir en aide aux gens, les aider à retrouver leur santé d’avant la maladie ou au moins faire au mieux pour qu’ils retrouvent une certaine autonomie et qu’ils puissent retourner à domicile. »

« C’est le contact avec le patient qui est le plus important pour moi et c’est pour ça que je suis partie en formation infirmière. »

« Ce qui change, c’est la façon de travailler : on est beaucoup plus en autonomie donc il faut garder la rigueur qu’on avait au lycée, parce que si on la garde pas : on peut se perdre facilement, avoir du retard et après à rattraper, c’est super dur. »

« Nos professeurs sont des formateurs qui sont infirmiers, on a un référent par semestre et chaque matière a un référent différent, donc si on a un problème avec cette matière, on peut aller discuter avec le référent approprié et on aussi un suivi pédagogique par semestre. »

« Un fois qu’on est sélectionné à l’écrit, on est admissible et on doit passer l’oral qui sera pour l’admission. » On a 10 minutes – un quart d’heure pour préparer le sujet qu’on nous donne, ça peut être un mot, un texte en entier, une image, ça peut être énormément de choses. Il y a un psychologue, un formateur de l’établissement, et un infirmier : on a 10-15 minutes pour discuter et 5 minutes avec le jury pour parler de nous, de ce qu’on veut, de ce qu’on souhaite et là faut se vendre au maximum. »

« On est sur 35h par semaine, que ce soit cours ou stage, c’est de l’alternance, basée sur 5 semaines de cours – 5 semaines de stage. »

« On peut fait infirmière générale et trouver un service qui peut nous embaucher, infirmière libérale : plutôt après 3 à 4 années d’expérience en institut, on peut se spécialiser en tant qu’anesthésiste ou en bloc opératoire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *