Gauthier – 1ère année PACES

« J’ai choisi de faire une PACES et de me lancer en médecine ensuite pour un projet professionnel : j’ai envie de devenir médecin du sport et c’est la filière qui me permettait d’y accéder. »

« Ça n’a rien avoir avec le lycée, là on est lâché en autonomie complète avec nos cours, on n’a plus les profs pour nous surveiller, plus d’ exercices à faire pour le lendemain, plus rien, c’est à nous de nous débrouiller et on a quatre mois tout seul avant de passer les examens, on n’a aucun retour et on sait pas si ça va le faire ou pas. »

« Il y a aussi une ambiance qui est vraiment très spéciale puisqu’au lycée on a les camarades, on a vraiment une ambiance de classe : là on va amphi, on écoute le cours, on rentre chez nous. »

« Les rapports dépendent vraiment des professeurs, on a des professeurs qui sont très proches des élèves et d’autres qui sont assez distants. La plupart mettent à disposition leur mail et on peut leur poser des questions sur les cours mais ils ne peuvent pas répondre individuellement : ils sont obligés de prendre la question en note et de répondre en cours plus tard.

« La plus grosse charge de boulot c’est à la maison plutôt qu’en amphi. »

« Les examens du premier semestre se passent en une journée, on a les quatre matières en une journée, ça se passe au parc des Expo de Penfeld. On est mille candidats dans la salle, c’est assez lugubre avec toutes les tables qui sont alignées, ça fait un peu peur même. »

« C’est vraiment important de trouver une heure ou deux pour aller faire du sport. Le conseil que je pourrais donner c’est de bien gérer le rythme, faut être capable de faire une pause un soir, pour mieux être efficace le lendemain et ne pas partir trop fort non plus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *