Lukas – 3ème année Licence de Géologie

« Je suis allée en géologie un peu par défaut et je me suis rendu compte que c’est une matière passionnante qui sert à beaucoup de choses et qui a un domaine d’applications vaste, et ça regroupe les maths, la physique, la chimie, et c’est des matières qui me plaisent. »

“Au lycée, on est scolaire et on nous dit ce qu’on doit faire ; à la fac on est autonome et c’est ce qui fait la différence. La fac, c’est arriver dans un milieu où on devient autonome, on est grand, il faut savoir se gérer soi-même, avoir de la rigueur, du sérieux, faut savoir travailler ses cours et être toujours à jour.

« On est dans une filière à petit effectif, donc on reste dans une salle de classe comme au lycée, on a une grande proximité avec nos professeurs, ils aiment beaucoup partager avec nous. »

« On a de la chance dans cette filière de pouvoir étudier dehors. Enseigner, je trouve ça vraiment intéressant, c’est un beau métier et faire de la recherche pour faire avancer les choses, ça me tient à cœur aussi. La géologie, ça touche à tout, on peut partir de ressources minérales, s’intéresser aux risques, s’intéresser au climat, s’intéresser aux ressources en eau, c’est un métier d’avenir…on a un vaste milieu à étudier et c’est ça qui fait la richesse de cette matière. Je m’intéresse aux choses qui touchent ma filière, quand je me balade dans la rue, je peux regarder un trottoir et voir des choses dans les pierres, c’est vraiment prenant et je reste vraiment dans ma science. »

« Pour moi, c’est un plaisir de venir à la faculté, je suis content d’arriver dans cet autre univers qui respire la science. «

« Il ne faut pas choisir une filière par dépit ou parce qu’on nous pousse à la faire.
Ce n’est pas parce qu’on est braqués sur une idée depuis longtemps qu’elle est bonne, c’est bien d’essayer, c’est bien de rebondir, et de savoir se dire : non c’était pas fait pour moi. Faut savoir s’écouter et ne pas être influencer par les autres. On a la chance de pouvoir faire des études, il ne faut pas gâcher sa chance et il faut en profiter. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *